Décoration

Il était une fois
le CNRS

Retrouvez toutes les deux semaines les anecdotes, rédigées par Artips, sur l’histoire du CNRS.

 

Merci, le CNRS…

Où l'on rencontre un chercheur reconnaissant.

Voir l'anecdote

Un sou est un sou

… la recherche avait parfois de drôles de ressources

Voir l'anecdote

Un géant à Meudon

… Où l’on voit
que la taille compte.

Voir l'anecdote

Un genre de CNRS

Où l’on découvre un ancêtre au féminin.

Voir l'anecdote

Mobilisation générale

Où l'on assiste à la naissance officielle du CNRS

Voir l'anecdote

Des hommes d’honneur

Où l’on comprend qu’il faut sauver les savants.

Voir l'anecdote

Ami, si tu tombes…

Où l'on comprend qu'il faut parfois tenir coûte que coûte.

Voir l'anecdote

Le gars de la Marine

Où l'on apprend comment un aimant sauve des vies.

Voir l'anecdote
Voir plus d'anecdotes (
12
)
Eurêka ! Ou presque…

Louis Pouzin, responsable du projet Cyclades. © Wikimedia commons/J. Bernard - CCA Share Alike 3.0 Unported

Il était une fois
le CNRS

Eurêka ! Ou presque…

Où l'on découvre une révolution qui a failli être française.

L'acte ne réussit jamais si bien qu'à rater.

Jacques Lacan

1975, entre Rennes, Grenoble, Londres et Rome, une liaison se crée : 25 ordinateurs situés dans ces différentes villes communiquent entre eux ! Une révolution pour l’époque…

Ces terminaux font partie du projet Cyclades, dirigé par Louis Pouzin à l’Iria (ancêtre de l’Inria), auquel collaborent les chercheurs du CNRS en informatique et électronique.

Ces disciplines font partie des « Sciences physiques pour l’ingénieur », une nouvelle organisation de la recherche en vigueur à l’époque CNRS : l’idée, c’est de se rapprocher du monde industriel pour mettre la recherche au service de l’économie française.

Les 25 ordinateurs de Cyclades s’échangent ainsi des données regroupées par « paquets », au moyen de commutateurs, des sortes de groupes d’interrupteurs.

Ce que sont en train de créer ensemble l’Iria et le CNRS, c’est tout simplement la « commutation par paquets » : le système de dialogue entre ordinateurs qui deviendra la colonne vertébrale de l’Internet, le protocole TCP/IP !

Malheureusement, l’industrie française ne bénéficiera pas de cette innovation : en 1978, le projet est stoppé, et ce sont les Américains qui iront au bout de ce système, avec le succès que l’on sait… Au lieu d’internautes, on a tous bien failli être cyclonautes !

Texte rédigé par Artips

Fermer

Proposer un quizz

  • Intitulé de la question
  • Types de fichiers acceptés : jpg, png.
Fermer

Laisser un témoignage

  • Types de fichiers acceptés : jpg, png.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Fermer

S'inscrire à la newsletter