Décoration

Il était une fois
le CNRS

Retrouvez toutes les deux semaines les anecdotes, rédigées par Artips, sur l’histoire du CNRS.

 

Un sou est un sou

… la recherche avait parfois de drôles de ressources

Voir l'anecdote

Un géant à Meudon

… Où l’on voit
que la taille compte.

Voir l'anecdote

Un genre de CNRS

Où l’on découvre un ancêtre au féminin.

Voir l'anecdote

Mobilisation générale

Où l'on assiste à la naissance officielle du CNRS

Voir l'anecdote

Des hommes d’honneur

Où l’on comprend qu’il faut sauver les savants.

Voir l'anecdote

Nul n’est prophète

Où l’on voit que l’on progresse à petits pas.

Voir l'anecdote
Mobilisation générale

Journal officiel du 24 octobre 1939 annonçant la création du CNRS.

Il était une fois
le CNRS

Mobilisation générale

Où l'on assiste à la naissance officielle du CNRS

Chacun de nous peut bien mourir, mais il faut que notre idéal vive

Jean Perrin

Octobre 1939. La France est en guerre avec l’Allemagne nazie depuis un mois, quand un article du journal Paris-Midi annonce la création d’un « régiment scientifique ». Qu’est-ce que cela signifie ?

Le journal parle en fait de la création officielle du CNRS, Centre national de la recherche scientifique, le 19 octobre 1939. Un « régiment » ? Le terme est trompeur. La guerre a sans doute précipité la création du CNRS, afin de mobiliser l’effort de recherche pour défendre le pays.

Mais sa naissance est surtout l’aboutissement d’un long cheminement. Une évolution portée par des femmes et des hommes engagés, au premier rang desquels Jean Perrin. Le Centre fusionne ainsi les anciennes caisses et institutions créées les années précédentes.

A sa création le CNRS a deux chefs : un directeur pour la recherche fondamentale, Henri Laugier, qui a autorité sur l’ensemble de l’établissement, et un autre pour la recherche appliquée, Henri Longchambon. Ils sont entourés d’un Conseil supérieur de la recherche scientifique, aux avis consultatifs. Et le Centre se voit confier par le gouvernement pas moins de huit missions !

Parmi elles : attribuer des subventions pour des missions scientifiques, préparer la mobilisation scientifique ou encore assurer la coordination de toute la recherche scientifique française. Cette dernière mission est un vrai défi car le Centre dépend du ministère de l’Education nationale et n’a donc pas d’autorité sur les autres ministères.

Aussitôt créé, le CNRS démarre ses travaux, pour quelques mois, avant la Débâcle et l’Occupation…

Texte rédigé par Artips

Fermer

Proposer un quizz

  • Intitulé de la question
  • Ajouter une nouvelle ligne
  • Types de fichiers acceptés : jpg, png.
Fermer

Laisser un témoignage

  • Types de fichiers acceptés : jpg, png.
Fermer

S'inscrire à la newsletter