Décoration

Il était une fois
le CNRS

Retrouvez toutes les deux semaines les anecdotes, rédigées par Artips, sur l’histoire du CNRS.

 

Quel chantier !

Où l'on voit des scientifiques se mobiliser pour Notre-Dame.

Voir l'anecdote

Un sou est un sou

… la recherche avait parfois de drôles de ressources

Voir l'anecdote

Un géant à Meudon

… Où l’on voit
que la taille compte.

Voir l'anecdote

Un genre de CNRS

Où l’on découvre un ancêtre au féminin.

Voir l'anecdote

Mobilisation générale

Où l'on assiste à la naissance officielle du CNRS

Voir l'anecdote

Des hommes d’honneur

Où l’on comprend qu’il faut sauver les savants.

Voir l'anecdote

Ami, si tu tombes…

Où l'on comprend qu'il faut parfois tenir coûte que coûte.

Voir l'anecdote

Le gars de la Marine

Où l'on apprend comment un aimant sauve des vies.

Voir l'anecdote
Voir plus d'anecdotes (
14
)
Quel chantier !

Nuage de points de la cathédrale Notre-Dame, résultat de campagnes de numérisation 3D réalisées par Art Graphique & Patrimoine (AGP) avant l’incendie. © Art Graphique & Patrimoine

Il était une fois
le CNRS

Quel chantier !

Où l'on voit des scientifiques se mobiliser pour Notre-Dame.

Il faut des monuments aux cités de l'homme, autrement où serait la différence entre la ville et la fourmilière ?

Victor Hugo

Paris, 15 avril 2019. Le monde entier assiste, consterné, à la destruction de la flèche et du toit de la cathédrale Notre-Dame de Paris par un incendie ravageur. Très vite, le CNRS se mobilise sur le sujet…

De nombreux scientifiques, de toutes disciplines, proposent leur expertise au service de la reconstruction du monument.  Mais il faut bien coordonner toutes ces bonnes volontés ! C’est la mission du « chantier CNRS Notre-Dame ».

Avant tout, il s’agit de recenser toutes les études et données présentes dans les laboratoires du CNRS sur le monument. Quatre axes de travail ont ensuite été définis : modélisation des données, bois et charpente, matériaux, et anthropologie.

Le « chantier » désire ainsi accompagner les pouvoirs publics dans la compréhension de l’événement et, bien sûr, dans la reconstruction de la cathédrale. Et pour y arriver, il travaille en lien étroit avec le ministère de la Culture et l’Association des scientifiques pour la restauration de Notre-Dame, un collectif né au lendemain de l’incendie.

Déjà, avec les données recensées, il est possible de démarrer la création d’un outil important : une modélisation 3D de Notre-Dame, qui va servir d’interface de collaboration à la centaine d’acteurs (25 laboratoires et 80 entreprises) impliqués dans la reconstruction ! Un travail de titan, qui ne fait que commencer…

Texte rédigé par Artips

Fermer

Proposer un quizz

  • Intitulé de la question
  • Types de fichiers acceptés : jpg, png.
Fermer

Laisser un témoignage

  • Types de fichiers acceptés : jpg, png.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Fermer

S'inscrire à la newsletter