Décoration

Il était une fois
le CNRS

Retrouvez toutes les deux semaines les anecdotes, rédigées par Artips, sur l’histoire du CNRS.

 

Quel chantier !

Où l'on voit des scientifiques se mobiliser pour Notre-Dame.

Voir l'anecdote

Un sou est un sou

… la recherche avait parfois de drôles de ressources

Voir l'anecdote

Un géant à Meudon

… Où l’on voit
que la taille compte.

Voir l'anecdote

Un genre de CNRS

Où l’on découvre un ancêtre au féminin.

Voir l'anecdote

Mobilisation générale

Où l'on assiste à la naissance officielle du CNRS

Voir l'anecdote

Des hommes d’honneur

Où l’on comprend qu’il faut sauver les savants.

Voir l'anecdote

Ami, si tu tombes…

Où l'on comprend qu'il faut parfois tenir coûte que coûte.

Voir l'anecdote

Le gars de la Marine

Où l'on apprend comment un aimant sauve des vies.

Voir l'anecdote
Voir plus d'anecdotes (
14
)
Tout ce qui brille

Cyrile Deranlot président fondateur de la start-up Daumet. © C. Fresillon/UMPhy CNRS-Thales/CNRS Photothèque

Il était une fois
le CNRS

Tout ce qui brille

Où l'on rencontre des physiciens en or…

Il faut oser en tout genre. Mais la difficulté, c'est d'oser avec sagesse.

Bernard Fontenelle

2016, à Paris. Des joailliers, des bijoutiers, des fondeurs se passent l’info de bouche à oreille… un étrange scientifique les visite et leur pose des tas de questions. Qui est ce personnage et que veut-il ?

Il s’agit du physicien Cyrile Deranlot, qui vient de l’unité mixte CNRS-Thalès de Palaiseau. Il collabore notamment avec le prix Nobel et médaille d’or du CNRS Albert Fert sur la « spintronique », l’exploitation des propriétés magnétique de l’électron. Et il travaille sur de nouveaux procédés de création d’alliages or-tungstène.

Alors une idée lui vient : et si ces nouveaux alliages, plus brillants et plus denses, intéressaient les industriels du secteur ? Cyrile prend donc son « bâton de pèlerin » pour interroger les acteurs de la filière, depuis les fondeurs jusqu’aux bijoutiers et horlogers. Résultat : le besoin est bien présent ! Cyrile fonde alors une entreprise, Daumet, pour commercialiser ces nouveaux procédés de fabrication et de façonnage de l’or blanc et de l’or pur. Albert Fert en est même conseiller scientifique.

Pour se lancer, Daumet a pu compter sur le soutien de CNRS innovation, une structure dédiée à l’accompagnement des projets de valorisation des travaux de recherche. L’idée, c’est d’aider les chercheurs à travailler et protéger leur projet jusqu’à ce qu’il soit assez « mature » pour intéresser l’industrie. Daumet était également présent sur le stand CNRS à Vivatech 2019.

C’est dans cet esprit d’appui à l’innovation que le CNRS organise chaque année des événements phare comme les Innovatives ou les Médailles de l’Innovation. L’un des lauréats fût d’ailleurs, en 2017, le physicien Jean-Pierre Nozières, spécialiste de la spintronique et… fondateur de 4 start up !

Texte rédigé par Artips

Fermer

Proposer un quizz

  • Intitulé de la question
  • Types de fichiers acceptés : jpg, png.
Fermer

Laisser un témoignage

  • Types de fichiers acceptés : jpg, png.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Fermer

S'inscrire à la newsletter