La mesure, des mesures en histoire des sciences

La mesure est omniprésente dans les activités humaines, depuis l’antiquité Mésopotamienne jusqu’aujourd’hui. Le laboratoire SPHERE propose des ateliers et conférences sur l’histoire de la mesure.

La mesure, des mesures en histoire des sciences

Université Paris Diderot, bâtiment Halle aux Farines | Esplanade Pierre Vidal-Naquet / rue Françoise Dolto, 75013 Paris

Du 10 au 11 octobre 2019

Variable selon les jours

À propos de l'événement

Entrée gratuite sur inscription

Le laboratoire SPHERE s’intéresse depuis de nombreuses années aux enjeux théoriques, pratiques et philosophiques de la mesure, dans ses développements passés et présents. En 2018 et 2019, ce travail de recherche au long cours est entré en résonnance avec une actualité scientifique de premier plan : la réforme du système international d’unités. Des conférences et ateliers sur ces sujets sont proposés dans le cadre de la Fête de la Science organisée par l’université de Paris.

Conférence

  • Enjeux de l’unification des unités de mesure
    Conférence en 2 temps puis discussion générale.
    1 – Questions de Mesures en Inde : entre histoire et politique, réflexions sur un terrain d’ethnomathématique. Il existe encore aujourd’hui plusieurs systèmes de mesures dans le sous-continent indien. Quels sont les enjeux politiques et historiques des systèmes de mesures en Asie du Sud ? Quels sont les conflits qui en découlent ?
    2 – Du système métrique à la réforme du Système international d’unités : des conséquences sans mesure. C’est la Révolution qui a donné l’opportunité à la France de balayer les unités anciennes pour les remplacer par un système d’unités nouveau, pour la première fois entièrement conçu par des savants : le Système métrique. Nous verrons comment l’adoption progressive de ce langage scientifique de la mesure par l’ensemble des nations a bouleversé non seulement la conduite de la science, mais aussi celle des échanges économiques et des comportements humains.
    Intervenants : A. Keller (CNRS, SPHere) & N. de Courtenay (Univ. Paris Diderot)
    Horaire : vendredi 11 octobre 15h-16h30
    Durée : 1h30
    Lieu : Amphi 5 C – Halle aux farines – Université Paris Diderot
    Public concerné : tout public

Ateliers

  • Mesurer et calculer il y a 4 000 ans en Mésopotamie
    Dans « une école de scribes » organisée sur le modèle des écoles de Mésopotamie, les participants apprendront à écrire des nombres et des mesures de longueur ou de surface, ainsi qu’à calculer selon les méthodes anciennes. Ils noteront leurs résultats en écriture cunéiforme sur des tablettes d’argile fraîche à l’aide d’un calame en roseau, à la façon des élèves scribes de l’antiquité.
    Intervenants : Charlotte de Varent, Christine Proust, Louise Quillen (chargée de recherche au CNRS), Adeline Reynaud et Guillaume Toucas et Pierre Chaigneau (Chercheurs et doctorants SPHere, UMR7219)
    Horaire :  jeudi 10 octobre et vendredi 11 octobre de 13h30 à 14h45 puis de 15h15 à 16h30 (créneaux réservés aux scolaires sur réservation),  jeudi 10 octobre de 16h45 à 18h (grand public, horaire sans réservation)
    Durée : 1h15
    Lieu : Salle 244E  – Halle aux farines,  Université Paris Diderot
    Public concerné : collèges, lycées, grand public

 

  • Mesurer au Moyen-Âge
    Comment mesurait-on au Moyen-Âge, alors que le système métrique n’existait pas encore ? À cette époque où les unités de mesure pouvaient varier d’un chantier à l’autre, comment ouvriers et maîtres d’œuvre construisaient-ils châteaux forts et cathédrales ? Avec quels outils travaillaient ces bâtisseurs qui avaient une connaissance théorique des mathématiques très limitée ? C’est ce que nous essaierons de découvrir dans cet atelier, au cours duquel les jeunes pourront s’essayer à la fabrication et à l’utilisation d’instruments médiévaux tels que la pige ou la corde à treize nœuds.
    Intervenants : Doctorants du laboratoire SPHere (Marie Lacomme, Justin Gabriel, Edgar Lejeune, …)
    Horaire :  jeudi 10 octobre et vendredi 11 octobre de 13h30 à 14h45 puis de 15h15 à 16h30
    Durée : 1h15
    Lieu : Salle 237C – Halle aux farines,  Université Paris DiderotPublic concerné : classes de primaire ou de collège, sur inscription

 

  • Comment mesurer la gravité?
    Lors de cet atelier, explorez quelques méthodes simples de mesure de la gravité (oscillations d’un pendule, mesure d’un temps de chute libre). Ces réflexions collectives permettront d’introduire les questions suivantes : qu’est-ce que mesurer ? Que mesure-t-on vraiment ? Comment faire lorsque deux mesures sont en désaccord l’une avec l’autre ? Mesurer demande-t-il de faire des hypothèses, ou d’utiliser des théories ? Les participants effectueront leurs propres mesures en petits groupes puis nous comparerons les résultats obtenus par chacun.
    Intervenants : Helmy Chekir (doctorant, Université Paris Diderot, SPHere-LDAR) & Fabien Grégis (chercheur associé SPHere)
    Horaire : vendredi 11 octobre de 13h30 à 14h45 puis de 15h15 à 16h30Durée : 1h15

    Lieu : Salle 123C – Halle aux farines, Université Paris Diderot

    Public concerné : Lycées (groupe de 12 élèves), sur inscription.

En savoir plus :
Programme détaillé et informations pratiques

Inscriptions : pour les ateliers jusqu’au 9 octobre 2019 : écrire à fetedelascience@univ-paris-diderot.fr

Intervenants : : Christine Proust  et Agathe Keller (CNRS, SPHere, CHSA), Nadine de Courtenay (Univ. Paris Diderot, HPS & SPHere), Charlotte de Varent et Fabien Grégis (ch. associés SPHere), Louise Quillen (CNRS), Helmy Chekir, Justin Gabriel, Marie Lacomme, Edgar Lejeune, Adeline Reynaud, Guillaume Toucas et Pierre Chaigneau (doctorants SPHere)

Co-organisateurs : SPHEREUMR 7219–, & Université de Paris (Paris Diderot)

Partenaire : Fête de la Science

 

Crédits et légende de l’image : Image composite, à partir du bas gauche : 1) Jahangir pesant le prince Khurram, futur Shah Jahan (© collection de la British Library) Le 31 Juillet 1607 Jahangir, l’empereur Moghol, ordonne de  peser le Prince Khurram pour ses 15 ans. Le poids est mesuré sur une balance à bras égaux, et évaluée au moyen d’or, d’argent des bijoux et matières précieuses. La valeur en pièces de ce poids aurait ensuite été distribué aux nécessiteux 2) Tablette de textes mathématiques en cunéiforme, Nippur (ca. 1900-1600 BC), ©cdli 3) Le Serment du Jeu de Paume, étude, J.-L. David (1792), muséé Carnavalet, photo RMN 4) en fond : Quelques barres de Hall à base de graphène sur SiC, avec des contacts en Ti/Au. La plaquette est montée sur un porte-échantillon dédié aux mesures électriques

Prochains événements

10/10

En ligne

Marathon d’Orsay de Mathématiques

10/10

Paris

Des livres et des hommes : Institut de recherche et histoire des textes

Fermer

Proposer un quizz

  • Intitulé de la question
  • Types de fichiers acceptés : jpg, png.
Fermer

Laisser un témoignage

  • Types de fichiers acceptés : jpg, png.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Fermer

S'inscrire à la newsletter