Tous menteurs ? La fraude à l’épreuve de l’économie comportementale

Petites et grandes fraudes ont un coût non négligeable pour la société. Quels sont les mécanismes qui nous poussent à la prise de décisions malhonnêtes ? Une conférence participative pour découvrir l’économie expérimentale.

Tous menteurs ? La fraude à l’épreuve de l’économie comportementale

Musée des Confluences | 86 quai Perrache, 69002 Lyon

Le 12 décembre 2019

De 19h00 à 20h30

À propos de l'événement

Entrée libre et gratuite

La malhonnêteté prend des formes variées (fraude fiscale, corruption, fraude dans les transports…) et représente des sommes considérables en termes de manque à gagner et de coûts de prévention et de détection. Elle a des implications majeures sur la croissance, la sécurité des citoyens et la confiance au sein de la société.

Dans la lignée de « l’économie du crime », les économistes ont longtemps expliqué la fraude par un calcul rationnel de l’individu comparant ses bénéfices (revenu accru) et ses coûts (risque de détection et sanction). Cette approche a montré ses limites. Sous l’influence de l’économie comportementale et d’expériences en laboratoire et de terrain, on connaît mieux aujourd’hui le rôle des incitations monétaires dans le déclenchement des comportements non éthiques ainsi que leurs déterminants non monétaires. Ainsi, si certains sont inconditionnellement honnêtes ou malhonnêtes, la plupart des individus sont sensibles au coût moral de la fraude et à l’exemple des autres.

Dès lors, comment concevoir des politiques plus efficaces ? Faut-il privilégier la sanction ou l’incitation positive ? L’appel à la moralité a-t-il un effet ? Le renforcement des contrôles peut-il aussi avoir des effets contraires ?

Au cours de cette conférence participative, Marie Claire Villeval présentera des travaux de recherche en économie expérimentale et comportementale, et analysera en particulier les mécanismes de la fraude, de la prise de décision individuelle à l’action politique.

Spécialiste mondiale d’économie expérimentale et comportementale, Marie Claire Villeval est directrice de recherche CNRS au Groupe d’Analyse et de Théorie Économique Lyon-Saint-Étienne (GATE, CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1/Université Jean Monnet Saint-Étienne/Université Lumière Lyon 2/ENS de Lyon). Elle s’intéresse à l’importance des préférences sociales, des incitations et des normes morales dans les choix économiques des individus, et plus particulièrement à la fraude.

Pour en savoir plus : lien à venir

Intervenante :

  • Marie Claire Villeval, directrice de recherche CNRS au Groupe d’Analyse et de Théorie Économique Lyon-Saint-Étienne (GATE, CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1/Université Jean Monnet Saint-Étienne/Université Lumière Lyon 2/ENS de Lyon)

Co-organisateur : Musée des Confluences

 

Prochains événements

12/12

En ligne

Le CoHUTeur chaHUTé

12/12

Paris

MAGNÉTIQUE, une expo attirante

Fermer

Proposer un quizz

  • Intitulé de la question
  • Types de fichiers acceptés : jpg, png.
Fermer

Laisser un témoignage

  • Types de fichiers acceptés : jpg, png.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Fermer

S'inscrire à la newsletter